Les 4 accords Toltèques, 4 clés de vie

 

Connais-tu les célèbres Accords Toltèques ? Ce sont 4 « commandements » définis par les Toltèques, une tribu vivant dans l’actuel Mexique dans les années 1000-1200. A eux 4, ils dessinent une véritable ligne de conduite pour se sentir en harmonie avec soi-même et avec les autres. Le chaman Miguel Ruiz les a répertoriés dans un livre qui porte leur nom. Une belle source d’inspiration qui m’éclaire énormément et que je te résume ici…

Les Quatre Accords Toltèques, la voie de la liberté personnelle, Miguel Ruiz
QUE VOTRE PAROLE SOIT IMPECCABLE
Parlez avec intégrité, ne dîtes que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire autrui. 

 Autrement dit

Pèse tes mots, ils ont un réel pouvoir. Dis à un enfant qu’il est enrobé et il se sentira gros toute sa vie… Pense que tes paroles peuvent avoir des conséquences, habitue-toi à n’en dire ni trop ni pas assez, à être en phase avec tes pensées. Ne parle pas trop vite ; parle moins mais parle vrai. 

Cela est valable pour les paroles que tu t’adresses à toi-même. Evite les sempiternels “je ne suis pas capable”, “je ne suis pas assez bien”, etc, qui polluent ton mental et qui ne sont que de faux a priori sur ce que tu crois qu’on attend de toi. Tes paroles peuvent avoir des conséquences sur toi aussi, valorise tes atouts dans ton discours intérieur, évince la médisance envers les autres, et envers toi-même. 

 N’EN FAITES JAMAIS UNE AFFAIRE PERSONNELLE
 Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles. 

Autrement dit 

Ce que disent ou font les autres ne te concernent pas personnellement. Ce n’est pas toi qu’ils critiquent ou encensent, jugent ou louent, c’est l’image qu’ils ont de toi. Ne prends pas leurs mots ou leur attitude pour argent comptant ; rien ne t’y oblige. Laisse-leur la responsabilité de leurs paroles, prends du recul et “n’en fais pas une affaire personnelle”.

Sors de la tendance égocentrique qui te guette : Ne crois pas que tout ce qui t’arrive tient à ton attitude. Ce qui se passe n’est pas nécessairement de ta responsabilité !

NE FAITES AUCUNE SUPPOSITION
Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

 Autrement dit

Le mental se plait à supposer, interprèter, tirer des conclusions hâtives. Elle ne t’a pas salué ce matin ? Elle t’’en veut. Ton boss ne t’a pas attribué le dossier du plus gros client ? Il ne t’en juge pas capable. STOP ! Cesse d’interpréter, tout au moins de prendre tes hypothèses pour des vérités. 

Pour te libèrer de ce que Miguel Ruiz appelle ce “poison émotionnel”, n’hésite pas à dire ce que tu ressens, par exemple en exprimant tes doutes à la personne concernée. 

Dis ce que tu ressens clairement, affirme-toi !

FAITES TOUJOURS DE VOTRE MIEUX  
Votre “mieux” change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger.

 Autrement dit

Pense à ce qui est le mieux pour toi plutôt que de te baser sur la norme et le jugement des autres. Ne cherche pas à en faire trop et à rentrer dans une course à la perfection vaine et épuisante. N’en fais pas non plus moins au risque de t’exposer à la culpabilité et au regret. Ecoute-toi et trouve ton juste équilibre,  il n’y a aucune règle en la matière. Pour Miguel Ruiz, certains jours, faire ce qu’il y a de mieux pour soi, c’est rester au lit !

Clique ici pour découvrir plus en détails les Accords Toltèques 

You may also like

Un commentaire

  1. Cette année, j’ai appris qu’en espagnol, on ne se lance pas dans les bonnes résolutions, mais dans les bonnes propositions (« propositos ») : comme tu le dis, faire la liste de ses envies, c’est déjà avancer dans la vie ! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *